top of page

2024, le métro sur la bonne voie

Mickaël Baubonne, vice-président et fondateur de Métro de Bordeaux

Amies et amis métronautes,

L’année 2023 s’achève et 2024 se présente sous les meilleurs auspices. L’étude que l’association Métro de Bordeaux appelait de ses vœux depuis 2018 a enfin été lancée. Elle a été confiée à un groupement d’étude composé d’Artelia, qui a déjà travaillé sur le sujet d’un métro à Bordeaux dans les années 1990, et du cabinet Oyat. Les premiers résultats sont attendus début 2024. Depuis quelques semaines, Bordeaux Métropole compte même un conseiller métropolitain délégué au projet de métro, à savoir Emmanuel Sallaberry, maire de Talence. Cela doit nous encourager à poursuivre nos actions pour démontrer à la population et aux élus la pertinence d’un métro dans l’agglomération.

C’est pourquoi l’association continue sa mobilisation dans toutes les instances de dialogue et de débat mises en place par les pouvoirs publics : la commission consultative des services publics locaux et, dernièrement, le comité des partenaires. C’est l’occasion d’être informée et de s’informer sur les difficultés que la métropole rencontre aujourd’hui. L’association a également reçu l’assurance d’être reçue très prochainement pour échanger avec le groupement Artelia/Oyat à propos des solutions que nous portons.

Conscient qu’il nous faut peser pour être mieux entendus, l’association œuvre par ailleurs à fédérer une communauté toujours plus nombreuse en faveur d’un métro à Bordeaux. C’est un travail exigeant, qui demande beaucoup de temps, mais c’est un travail nécessaire. Cela suppose aussi de convaincre toujours plus largement. C’est l’objectif du dernier livrable publié par l’association qui démonte une à une les idées reçues autour du métro. Ce livrable s’adresse aussi à vous puisque vous y trouverez des arguments qui vous permettront de porter la voix du métro à Bordeaux.

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Mickaël Baubonne

Vice-président, fondateur de Métro de Bordeaux

bottom of page