top of page

Métro : publication de l’appel d’offres pour une étude complète

L’association Métro de Bordeaux se félicite de la publication d’un appel d’offres le 19 mars 2023 par Bordeaux Métropole pour la réalisation d’une étude sur le métro, qui avait été annoncée en août 2022. Les termes de l’appel d’offres promettent cependant une étude bien plus solide que l’étude d’opportunité annoncée initialement puisque la faisabilité du projet sera également étudiée par le prestataire retenu.


Une étude complète d’opportunité et de faisabilité

Alors que le vice-président avait annoncé une étude d’opportunité, c’est finalement une étude d’opportunité et de faisabilité que Bordeaux Métropole commande. En réalité, il ne sera pas question de réaliser des carottes dans le sol de Bordeaux à ce stade et le bureau d’études se contentera d’exploiter les nombreux sondages réalisés par la Métropole à l’occasion de précédents projets, y compris du projet de métro des années 1980-1990. La démarche est la bonne et nous satisfait pleinement.

Par ailleurs, l’étude devra suivre un raisonnement rigoureux en trois phases représentant 31 semaines (et non 24 mois), ce qui permettra d’évaluer l’utilité, la rentabilité socio-économique et le bilan carbone d’une ligne de métro à Bordeaux. C’est exactement ce que l’association Métro de Bordeaux attend pour tout projet de transports collectifs financé par Bordeaux Métropole.


Des éléments objectifs pour comprendre l’impact du métro

À partir d’une situation de référence, l’étude à réaliser déterminera les impacts d’une ligne de métro dans l’agglomération bordelaise. L’articulation avec les transports en commun en surface et avec les modes actifs de déplacement seront notamment étudiés. L’appel d’offres insiste sur la définition des inconvénients ainsi que des avantages d’un métro et ouvre en grand le champs des possibles (y compris la suppression de lignes de trams, ce qui ne nous paraît pas opportun a priori). Grâce à cette étude, la Métropole et les citoyens disposeront d’éléments objectifs qui permettront de prendre les meilleures décisions.


Points de vigilance sur le calendrier et le modèle utilisé

Pleinement satisfaite, l’association Métro de Bordeaux reste tout de même vigilante. D’abord, si l’accord-cadre est conclu pour une durée de 24 mois, le lancement de l’étude n’aura véritablement lieu qu’à partir d’un premier bon de commande déclenchant la phase 1. Alors que le lancement de l’étude était annoncé pour 2022, nous souhaitons que la Métropole avance rapidement désormais.

Par ailleurs, le bureau d’études s’appuiera sur le même modèle que celui utilisé par un ingénieur en 2019 dans le cadre de sa thèse professionnelle. Si cette thèse concluait déjà à la pertinence d’un métro à Bordeaux, il était rappelé que le modèle conduisait sans doute à sous-estimer les avantages d’un métro. Nous veillerons donc aux mesures de correction apportées afin d’avoir une idée plus précise des avantages d’une ligne de métro dans l’agglomération.

Pour toutes ces raisons, Métro de Bordeaux s’assurera de l’accès des citoyens et des associations aux résultats de l’étude à l’issue des différentes phases.


Comments


bottom of page