Les limites du tramway

comme épine dorsale du réseau actuel

Des dépenses qui augmentent plus vite que les recettes

+ 37 %

dépenses-01.png
dépenses-01.png

8,08 €

11,08 €

Dépenses par kilomètre

en 2008

en 2018

+ 26 %

recettes-01.png
recettes-01.png

6,30 €

7,97 €

Recettes par kilomètre

en 2008

en 2018

Un coût d'exploitation qui explose

+ 75 %

Flèche bourse-01.png
euro1.png

1,78

euro1.png

3,11

Coût d'exploitation au kilomètre

en 2008

en 2018

Un coût d'investissement sous-estimé

27 millions €

20 millions €

Travaux-01.png

Coût au kilomètre évoqué

Travaux-01.png

Coût au kilomètre constaté

 

Les avantages du métro

comme épine dorsale du réseau futur

Des dépenses couvertes par les recettes

Balance-01.png

Métro

Rennes

Rennes_VAL208_R.png

100%

Tramway

Bordeaux

Bordeaux_Citadis402.png

71,9 %

Taux de couverture des dépenses

par les recettes

Une exploitation plus économique

Métro

Lyon

Lyon_Metro_L2_M_R-01.png

6 €

Métro

Toulouse

Toulouse_VAL208_L2_R-01.png

8,14 €

Tramway

Bordeaux

Bordeaux_Citadis402.png

11,08 €

Tramway

Toulouse

Toulouse_Citadis302.png

11,13 €

Dépenses par kilomètre

L'investissement le plus rentable de la Métropole

906255956_Plan de travail 1.png

Rentabilité socio-économique d'une ligne de métro entre le lac de Bordeaux et le centre commercial de Bouliac

L'investissement le plus durable de la Métropole

Boring machine-01.png
  • 100 millions d'euros par kilomètre

  • Pas de travaux de maintenance lourds

  • Un mode toujours complété, jamais remplacé par un autre

Station-01.png

Illustrations métro / tramway : MLGTraffic