Une enquête pour co-construire un projet de transport pour 2030

Mis à jour : janv. 31

L’association Métro de Bordeaux a lancé une enquête en ligne destinée à tous ceux qui habitent ou fréquentent la métropole.


L’objectif est de co-construire pour 2030 un nouveau projet fédérateur au-delà de l’étude qui a fait renaître le débat en 2018.


Les réponses à cette enquête alimenteront un atelier « projet » ouvert à tous ceux qui veulent :

- promouvoir la construction de lignes de métro au sein de l’aire urbaine bordelaise ;

- penser l’intégration du réseau de métro dans un plan de mobilité global à l’échelle de l'aire urbaine bordelaise et du département de la Gironde (TER/RER/cars...) ;

- penser l’intégration du réseau de métro dans un plan de mobilité métropolitain.


Depuis 2018, l’association Métro de Bordeaux soutient qu’un métro à Bordeaux est tout à la fois pertinent et faisable. Depuis, plusieurs experts se sont prononcés dans le même sens. Pour alimenter le débat, l’association s’est appuyée sur une proposition de base. Et de nouvelles propositions ont effectivement émergé. Le temps est donc venu de co-construire un projet crédible pour 2030, avec les habitants, avec les usagers, avec les experts, avec les élus.


Les candidats d’aujourd’hui refusent toutefois d’étudier l’opportunité d’un métro dans la Métropole. Pourtant, les élus de demain ne pourront éluder plus longtemps la question. Or c’est en 2020 que cela se décide. Entre 800.000 et 875.000 voyages par jour devraient être réalisés sur le réseau TBM en 2030, contre 530 000 voyages par jour en 2018.


L’association Métro de Bordeaux veut être au rendez-vous de 2030 afin d’accompagner les réflexions des élus au lendemain de leur élection. Ainsi les meilleures décisions pourront être prises le plus rapidement possible.


3,936 vues